Planetes – Makoto Yukimura

19 Fév

Hey,
Je viens vous voir pour vous présenter un excellent Seinen. J’ai eu la chance de tomber dessus entre deux bouquins dans la bibliothèque de ma ville. Bien surpris de voir apparaître des mangas, j’ai sauté sur l’occasion. Ce manga n’est plus commercialisé sous son premier format mais ne vous inquiétez pas, je viens vous présenter la réédition en une « édition de luxe » du manga Planètes du mangaka Makoto Yukimura.

  • Auteur & Dessinateur: Makoto Yukimura
  • Type: Seinen
  • Genre: Science fiction, aventure
  • Editeur VO: Kôdansha
  • Pré-publié dans: Weekly Morning
  • Éditeur français: Panini Manga
  • 1er date parution vo: 1999
  • Date de nouvelle parution: 2011
  • Pays d’origine: Japon
  • Nbr de volume(s): 4 (Terminé)
  • Nbr de volume(s) vo: 4 (Terminé)
  • Pour public averti: Non
  • Age conseillé: 14 ans
  • ISBN: I2809419043
  • Illustration: Illustrations noir et blanc
  • Prix public: 13,30 €

Ce manga est paru en France sous quatre tomes par Panini Manga et adapté par Sunrise en une série d’animation de 26 épisodes. Il a paru en chapitres dans le magazine japonais Weekly Morning entre 2001 et 2004.

Makoto Yukimura nous fait partager sa passion et sa connaissance de l’espace à travers le parcours initiatique de trois personnages partis pour un monde inconnu, où il est souvent difficile pour l’homme de trouver sa place.

L’action se situe dans un futur proche. En 2075, un groupe d’astronautes expérimentés travaillent à la récupération des débris en orbite autour de la Terre.
Le manga débute sur un vol d’une navette spatiale reliant la Thaïlande à l’Angleterre. On suit la discussion un couple: Yuri et sa femme. Mais soudain, un débris vient percuter une vitre de l’appareil.

On retrouve Yuri 6 ans après comme nettoyeur de l’espace. Et nous suivons le quotidien de son équipe de récupération de débris spatiaux. Ils récupèrent tout ce qui traîne dans l’espace. Cela va du satellite hors d’usage, aux restes de fusée à étages et même le cercueil d’un astronaute qui a souhaité errer dans l’espace à sa mort. C’est le métier le plus dangereux de la station. À chaque sortie dans l’espace, il risque de se faire irradier par les rayons du soleil. Le pire de tout c’est qu’ils sont payés une misère et que les chances de promotion sont inexistantes. Ils doivent faire leur boulot avec une vieille navette et avec des outils bons pour la casse.

Mais très vite on découvre que ceci est juste un contexte de base afin de développer d’autres sujets, concernant un des personnages. Un jeune homme qui se prétend quasiment asocial mais qui finit par tomber amoureux, la difficulté de faire le deuil d’une personne disparue, la tendance à retomber en enfance quand tout va mal.

En fait, toutes ces petites histoires personnelles qui constituent une grande part du manga permettent de découvrir les personnalités des quatre personnages principaux, ou leur but dans la vie. À travers les quatre personnages, se posent également des questions sur l’Espace, les limites de l’être humain, tant physiques que psychiques. Dès le milieu, et jusqu’à la fin du manga, la trame principale ne sera plus vraiment l’équipe de récupération de débris mais l’intégration du personnage principal dans une mission vers Jupiter.

Une série courte, mais franchement excellente que l’on se doit de posséder. Les thèmes abordés sont subtilement traités, et vous parleront à coup sûr. Les personnages sont bien travaillés et très attachants… Graphiquement c’est simple mais ça colle parfaitement à l’esprit de ce manga qui est très réaliste. Une œuvre poignante, où vous passerez par tous les états ! De l’aventure, des sentiments, des pointes d’humour et même une réflexion philosophique. Du grand art !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :