Archive by Author

Les Chroniques de Kamus : Ikigami

28 Nov

Bonjour à tous !

Dans ce second opus des chroniques manga du blog, je vais parler du manga paru chez Kazé : Ikigami

IKIGAMI

 

  • Nbr de volume(s): 7 (En cours)
  • Nbr de volume(s) vo: 8 (En cours)
  • Nombre de pages: 208
  • Illustration: n&b
  • Pour public averti: non
  • Age conseillé: 16 ans
  • Commercialisation: oui
  • Code EAN: 9782849655375
  • Prix public: 7.95 € / KZ20

L’histoire prend place au japon, de nos jours. Ce pays a mit en place la « loi de prospérité nationale », qui en gros, a pour principe de faire connaître a la population la peur de la mort, afin de leur faire comprendre la vraie valeur de la vie. Comment ?

Chaque enfants en première année reçoit une « vaccination pour la sauvegarde de la prospérité nationale ». Cela consiste à injecter une micro capsule dans le corps de l’enfant. Cette capsule est inoffensive, sauf pour 0,1% des cas. Dans ces cas la, la capsule va circuler dans le cœur jusqu’à se loger dans l’artère pulmonaire, ou elle est programmée pour éclater quand la personne est au max de sa vitalité, c’est à dire entre 18 et 24 ans.

Une joyeuse vaccination japonaise avec des capsules mortelles en bonus.

 

Personne ne sait à l’avance à qui a été injecté la capsule spéciale (sauf le gouvernement), et c’est le but : Les personnes donnent plus de valeur à leur vie, sachant qu’ils peuvent mourir prématurément. Cela à pour résultat de diminuer le nombre de suicide, d’actes de délinquance, d’augmenter le PIB, la natalité et la productivité de la population.

Quand une personne va mourir du fait de cette capsule, le gouvernement délègue une personne pour livrer l’Ikigami. L’ikigami est un préavis de mort, c’est une sorte de carte avec ta photo, ton nom, et l’heure à laquelle tu vas mourir. Il est impossible d’y échapper, si tu reçoit l’Ikigami, dans les prochains 24h, tu meurt. A toi de décider ce que tu va faire pour les derniers instants de ta vie, sachant que cette carte te confère certains avantages, comme celle de pas avoir à payer les transports, les resto, etc.

La fameuse carte IKIGAMI

 

Il faut savoir que quiconque s’oppose ouvertement à cette loi devient un « élément séditieux », et se fait injecter la capsule (la mortelle, évidemment.).

Un vrai bonheur quoi.

Maintenant que cette joyeuse base est posée et que vous savez tout de cette merveilleuse loi, je vais vous parler de l’histoire en elle même.

Le héros principal est Fujimoto. Son travail est de livrer les Ikigamis aux personnes qui vont y passer. Quel boulot merveilleux ! (« Bonjour madame ! Quelle belle journée ! Ah, je vient vous annoncer que votre fils va crever dans les prochains 24h ! Chouette hein ? » (Ouais, c’est pire que d’être un représentant du Fisc :p).

Fujimoto, le héros de l'histoire

 

L’histoire n’est pas vraiment linéaire, on peux parler de plusieurs histoires dont le seul lien est Fujimoto. C’est de multiples histoires courtes, partant du point ou l’Ikigami est livrée, et qui accompagne le futur cadavre dans ses derniers instants. Il faut se douter que les réactions sont très différents selon les personnes. Certains profitent de leur derniers instant avec leur famille, certains font tous ce qu’ils n’avaient jamais pu faire, d’autres pètent leur cable et n’acceptent pas leur sort, et utilisent leur derniers instants pour faire payer la société. D’ailleurs, en faisant cela, c’est la parents qui trinquent et qui n’obtiennent pas l’argent habituel que reçoivent les familles des morts par l’Ikigami.

La livraison de l'Ikigami. Pas trouvé en FR 😦

 

Livraisons après livraisons, Fujimoto comment à avoir la conscience qui le travaille. Plus l’histoire se déroule, plus il comment à douter des bienfaits de celle loi. De mon point de vue, l’auteur veux aussi nous faire cogiter sur celle ci. Mauvaise, pas mauvaise ? Efficace, Horrible ?. A chacun de voir.

Coté dessin, c’est très Réaliste. Il y a beaucoup de détail. On est loin de l’ambiance « Shonen », avec des dessins clairs et des personnage avec des styles délirants. L’auteur a voulu représenter des personnes que l’on pourrait croiser dans la rue, très réalistes. Les dessins sont très sombres et collent avec le manga qui est tout sauf joyeux.

 

Pour finir, je dirais que L’ikigami fait penser a l’univers sombre de Death note, le coté fantastique en moins. Il y a 7 tomes de sortis en France, plus au japon ainsi qu’un film. J’encourage tout le monde à acheter le premier pour découvrir ce manga, c’est du lourd !

 

Et vous, que feriez vous des dernières 24 heures de votre vie ?

 

Publicités

Les Chroniques de Kamus : Artelier Collections

21 Nov

Salut !

J’inaugure un tout nouveau genre d’articles pour notre blog (qui déchire sa race quoi !). Il s’agit de la rubrique découverte de mangas.

Toutes les semaines, voire plus (selon ma légendaire motivation), je vous ferai découvrir un manga, pas trop connu, mais qui pourtant déchire sa race quoi ! (Ouais, je kiffe cette expression, elle déchire sa race quoi.)

Mais assez de blabla, place au manga ! (rime de Gossbo, t’as vu §).

Aujourd’hui, je vous présente :

ARTELIER COLLECTION

 

  • Nbr de volume(s): 5 (En cours)
  • Nbr de volume(s) vo: 10 (En cours)
  • Nombre de pages: 192
  • Illustration: n&b
  • Pour public averti: non
  • Age conseillé: 12 ans
  • Commercialisation: oui
  • Code EAN: 9782355921575
  • Prix public: 6.50 €

Alors, je vais vous éviter un copier/coller hein, je vais vous raconter un peu ce qui se passe.

L’histoire prend place à une époque différente de la notre, de celle de la royauté (on va dire genre, la renaissance !). Le héros, Makumo, est un jeune tailleur, qui n’a aucun talent. Il est le seul certain d’en avoir (suffit de voir comment sont ses robes, on dirait l’avatar de J_c sur le forum, hahaha :D). Bref, après moult péripéties que je ne spoilerais pas, il découvre qu’il est un masterpiece.

Un MasterPiece, c’est quoi ? C’est un artisan capable de doter de pouvoir ses œuvres. Genre, les écharpes créées par les Masterpiece tailleurs permettent d’avoir une force surhumaine, les capes permettent de voler… Les Masterpieces apothicaires peuvent créer du poison ou des médicaments à partir de leur corps… Bref.

Voilà la base du manga mise en place. Par la suite, l’histoire prend une tournure plus « morale », avec notamment une organisation qui fait le trafic de cadavres… mais je vous laisse découvrir.

Pour le dessin, il n’est pas trop mal. Le dessinateur a un style bien particulier qui rend certaines scènes comiques hilarantes. Notamment avec les « superbes » robes de Makumo, et son pote Masterpiece Pâtissier qui ne perd pas une occaz de se foutre de sa tronche.

Il y a pour l’instant 5 tomes de sortis, et l’histoire est de plus en plus sombre. La mort y est omniprésente. Mais ce qui est bien, c’est que l’humour ne disparait pas. L’auteur fait quelques « pauses » dans le manga en y insérant des « mini BD » pour détendre le lecteur. Et franchement, ces mini BD, sont très très bonnes.

Pour finir, Artelier Collection a tout pour devenir le prochain Shonen en vogue. En tout cas, espérons la !

 

Kamus, a vous les studios.

Preview nouvelle saison : Maisons.

13 Nov

Bonjour à vous chevaliers !

Je suis sur que vous rêvez en secret de la nouvelle saison sur Animefight ! Si, si, J’en suis sûr !

Pour vous mettre l’eau à la bouche, voici un avant goût des (nombreuses) nouveautés qui accompagneront la saison prochaine.

Il y aura de nombreuses maisons toutes différentes, je vais vous en présenter quelques unes.

Toute la team y a participé, nous espérons qu’elles vous plaisent !

1 – Fairy Tail !

Dans le royaume de Fiore, il existe parmi le commun des mortels des hommes et des femmes qui manipulent la magie : ils sont appelés des madōshis (mages). Pour mieux les contrôler, des guildes, endroits où les mages se réunissent et font des travaux afin de gagner des joyaux (monnaie de Fiore) ont été créées et mises sous la responsabilité du conseil des mages (par l’intermédiaire des maîtres de guildes).

Outre la nécessité de contrôle des mages, ce réseau a d’autres utilités. En effet, il permet de fournir un large choix de mages au client, et de nombreuses missions aux mages par le biais de petites annonces.

Parmi les nombreuses guildes, une d’entre elles fait particulièrement parler d’elle, que ce soit par les actes réalisés par ses membres, mais aussi et surtout pour les dégâts collatéraux provoqués par ces derniers à chaque mission qu’ils effectuent. Il s’agit de Fairy Tail.

L’histoire se focalise principalement sur les missions effectuées par l’une des équipes de Fairy Tail, composée de Natsu Dragnir (chasseur de dragon du feu), Lucy Heartfilia (constellationniste) et Happy (un chat pouvant se faire pousser des ailes et voler), qui seront très vite rejoints par Erza Scarlett (mage chevalier) et Grey Fullbuster (mage de glace), deux autres membres de la fameuse guilde.

2 – Pokemon (attrapez les tous !)

Dans l’univers de la franchise, les animaux du monde réel n’existent pas. Le monde est peuplé de Pokémon, des créatures qui vivent avec les humains, mais possèdent des aptitudes impossibles pour des animaux du monde réel, telles que cracher du feu, comme Salamèche, ou encore générer de grandes quantités d’électricité, comme Pikachu. Chaque sorte de Pokémon possède un nom, qui peut à la fois être utilisé pour parler de Pokémon individuels ou de l’ensemble des Pokémon de la même sorte. Certains Pokémon dits « légendaires » sont les seuls représentants de leur sorte. En règle générale, les Pokémon ne peuvent prononcer que leur nom, mais il existe quelques cas rares où des Pokémon ont appris un langage humain. Des humains utilisent ces aptitudes dans leurs activités professionnelles : ainsi les Caninos de l’Agent Jenny l’aident à poursuivre les criminels.

3 – Shibusen

Plusieurs jeunes élèves de l’école Shibusen apprennent à devenir des Meisters. Cette école a été fondée par Maître Shinigami (le Dieu de la mort) dans le but de former des jeunes meisters avec leurs armes démoniaques, pouvant prendre forme humaine, à faucher des âmes; et également, d’éviter que le Grand Dévoreur, qui a failli engloutir le monde dans le désespoir et la folie, ne puisse renaître de nouveau. Le but des meisters est de faire avaler 99 âmes humaines corrompues et 1 âme de sorcière à leurs armes, afin d’avoir accès au rang de Death Scythe. Tout serait bien si c’était aussi simple, malheureusement de nombreux obstacles barreront la route des protagonistes

Comme vous l’avez comprit, ce ne seront PAS les seuls maisons disponibles. Certaines seront plus fournies que d’autres (capacité inventaire, spécialistes, prix !), et également nous garderont un certains équilibre Light/Dark.

Bonne chasse aux maisons !